15e année - N° 645 - Du 18 au 24 juin 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


C'est avec une infinie tristesse que nous rendons hommage à cette illustre cuisinier décédé le 20 janvier 2018 à Collonges-au-Mont-d'Or, à une vingtaine de jours de sa 92 année.



RECONNAISSANCE.
Une reconnaissance unanime que l'on découvre à travers des propos de chefs de cuisine de France et de la région, d'associations culinaires, recueillis sur Facebook et quelques images prises lors de sa venue en février 2007 à Monaco, à l'initiative d'Alain Ducasse, à l'occasion de ses 81 ans.

« Ma peine est immense, mais une petite voix intérieure atténue ma tristesse... Monsieur Paul est parti retrouver son ami, mon père Jacques Pic, là-haut dans les étoiles au paradis des grands chefs... au revoir Monsieur Paul ».
Anne-Sophie Pic. Valence

« Je me souviens que le jour où j’ai reçu mes 3 étoiles pour la première fois, j’ai aussi reçu un mot de lui. Et que ce mot valait tous les diplômes du monde. Je me souviens que je l’ai encadré en me disant que si un jour je perdais mes 3 Étoiles, il me resterait toujours ces phrases. Ces phrases de Paul Bocuse. Ce n’était rien, un encouragement, un bravo. Il n’a jamais su, il ne saura jamais combien cela comptait pour moi.
Nous sommes tous les enfants, les petits-enfants de Paul Bocuse. Il est notre père, notre credo, notre boussole. Il sera désormais, et pour longtemps, l’étoile la plus brillante de la cuisine française. Adieu, Paul ».
Christian Le Squer. Le cinq. Four seasons hôtel George V, Paris

« Nous perdons tous aujourd’hui un père. Nous perdons tous aujourd’hui l’homme, le chef, le modèle, qui nous a guidé dans la vie. Je suis profondément malheureux, Monsieur Paul, merci de tout coeur pour tout ce que vous avez fait pour notre métier ».
Éric Frechon. MOF, chef des cuisines de l’hôtel Le Bristol, Paris

« Merci Mr Bocuse pour nous avoir montré la voie, la planète cuisine est en deuil ».
Patrick Raingeard. La table de Patrick Raingeard. Cap Estel, Eze bord-de-Mer

« Le petit garçon que j'ai été pleure aujourd'hui l'idole de son enfance; pendant que mes copains d'école collectionnaient les autocollants de joueurs de foot, je découpais et collait sur les murs de ma chambre les articles et photos le concernant.
Aujourd'hui, le chef que je suis devenu a pris conscience de l'importance de la tradition culinaire de notre Pays et de la transmission, ces valeurs si importantes pour ce Géant de notre corporation.
Je suis bien triste aujourd'hui. Notre profession perd son Phare, son Guide, et à travers lui une grande partie de son Histoire... Merci Monsieur Paul... ».
Jérôme Faure. Domaine de Fontenille, Lauris

« L’entendre parler de cuisine et de gastronomie est un moment unique, car dans chacune de ses phrases on ressent les mots, la passion, l’amour, le partage, la gastronomie … Il est notre pape de la gastronomie ! ».
Frédéric Payan. Chef cuisinier. Provence gourmande

« La bonne étoile des cuisiniers nous a quitté. Il nous a ouvert le chemin, un exemple comme ses vieux copains qu'il a rejoint Roger Vergé et Gaston Lenôtre. Merci Monsieur Paul ».
Philippe Jourdin. Chef des cuisines. Terre blanche hôtel & spa golf resort, Tourrettes

« Que de souvenirs... il aura marqué notre histoire depuis notre premiere étoile. ... il était une étoile... elle ne s'éteindra jamais.... Monsieur Paul l'unique... ».
Jacques Pourcel. Chef de cuisine. Montpellier

« C’est avec une grande émotion que nous apprenons le décès de Paul Bocuse qui nous a quitté cette nuit. Monsieur Paul restera une figure de la gastronomie française, le cuisinier du siècle.
Meilleur ouvrier de France cuisine gastronomie 1961, il est à l’origine de la création du col bleu blanc rouge avec la société Bragard. Il a considérablement contribué à la reconnaissance du titre de MOF, pour tous les métiers à travers le monde. La transmission était pour lui un devoir et celui ci a été plus que remplis ».
Société nationale des meilleurs ouvriers de France

« Auguste Escoffier a été le cuisinier du 19e siècle, Paul Bocuse celui du 20e siècle. Il a su se mettre en avant non seulement lui, mais tous ses confrères de talent : Haeberlin, Chapel, Senderens, Barrier etc... Ouvert la voix au Japon et l'international Robuchon, Ducasse. Peu de personnes connaissent de leur vivant autant de reconnaissance, il a relancé les MOF, le Trophée Bocuse. Son talent d'entrepreneur, de manager, de visionnaire a encouragé de nombreux chefs, restaurateurs hôteliers à suivre sa voie. Donc maintenant perpétuons sa mémoire en cuisinant simple mais bon comme il savait très bien le dire.... Au revoir Mr Paul ».
Jean-Michel Mougard. Disciples d'Escoffier international

« C’est une pluie fine qui a recouvert la maison de Collonges toute la journée, elle glissait sur chacun de nos visages pour se confondre avec quelques larmes des unes, des uns et des autres.
Ainsi, nous nous observions les yeux rougis, le cœur triste mais vaillant. Le capitaine s’en est allé, l’équipage est resté.
Pour faire honneur à la soif de transmission, elles et ils ont eu à cœur de réaliser un service à son image : c’est-à-dire exemplaire. En émotion, l’équipage a célébré le partage et la générosité.
En passant en salle, j’entendais presque battre le cœur de chaque convive, venu ici pour vivre l’expérience Bocuse. Car en poussant la porte de cette maison, c’est cela que nous vivons, une cuisine qui fait et qui fera encore battre nos cœurs. Il a su façonner l’histoire de la gastronomie française, car il l’a surement rêvé avant de la réaliser. Voilà le plus beau des héritages que Monsieur nous laisse à nous tous : des rêves, du cœur, et un patrimoine ».
Rémi Ohayon. Api and you


Paul Bocuse en compagnie de Yannick Alléno, Jacques Maximin, Jacques Chibois,; Émile Jung


Alain Ducasse, Bernard Lambert et Paul Bocuse


Jean-Pierre Rous et Paul Bocuse


Paul Bocuse entouré de Jean-Pietre Rous, Stefano Brancato et Bernard-Louis Jaunet

(photos Gérard Bernar)

Publié le 22 janvier 2018
le balicco

Dernières actualités

Château de la Messardière***** à Saint-Tropez. Une nouvelle équipe en cuisine

Le palace 5 étoiles a redémarré une nouvelle saison le 13 avril dernier avec un nouveau chef de cuisine, Alain Lamaison, en provenance de l'hôtel Les Barmes de l'ours à Val d'Isère.

La table du mas. Mas de Chastelas***** à Gassin. Dans la continuité

L'hôtel 5 étoiles dirigé par Olivier Valentin a trouvé sa place durablement dans le paysage hôtelier du golfe de Saint-Tropez, pour son charme et son calme.

La bastide du Clos des roses à Fréjus. Gastronomie dans les vignes

Fabien Pascuale, vainqueur du trophée "Terroir et saison", session automne 2017, confirme tout le bien que l'on pense de lui en proposant une cuisine simple et pleine de fraîcheur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

International rosé day. Lancement à Saint-Tropez

De la cité du Bailli, le vendredi 22 juin, cet événement international aux couleurs du rosé soufflera un air de Provence à travers le monde.

Gault&Millau tour. Le trophée des chefs en région PACA

La 4e étape du tour de France s'est arrêtée, le lundi 11 juin, au Domaine de Manville aux Baux-de-Provence, pour honorer les chefs les plus talentueux de la région, toutes générations confondues.

Château Rasque à Taradeau. 35 ans d'amour de la terre

Monique et Gérard Biancone, leurs enfants, Sophie et toute son équipe, ont fêté 35 ans d'amitié, d'authenticité, de générosité, de partage, de passion, lors d'une soirée mémorable organisée au domaine.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hôtel à Saint-Jean Cap-Ferrat. Arrivée d’un nouveau chef pâtissier

Florent Margaillan succèdera à Gaëtan Fiard, dès la fin du mois de juin. Il aura pour mission de redessiner les cartes des desserts des trois restaurants : le bistro azuréen « La véranda », le restaurant du Club dauphin, mais également l’étoilé Michelin « Le cap ».

Hôtel du Cap-Eden-Roc au Cap d'Antibes. Hublot saisit la magie d'un lieu hors du temps

Hublot et L’Hôtel du Cap-Eden-Roc s’unissent pour donner naissance à une édition limitée à cinquante exemplaires de la Classic fusion aerofusion chronograph Eden Roc.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Chapitre dans une ferme fruitière dans le Bas-Rhin, saison des chefs en Normandie et concours jeunes talents Escoffier à Hong Kong, les disciples n'ont pas chômé cette semaine.

La Remembrança Nissarda. Enseignement de la cuisine niçoise

Le premier pastroui était consacré à la cuisine niçoise, et en particulier, au projet de son enseignement dans les lycées hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Syndicat interprofessionnel de l’olive de Nice. Concours oléicole départemental

Pour cette 12e édition, 12 lots d’huiles, 8 lots d'olives et 7 lots de pates d'olives de Nice ont été dégustés par un jury d’experts, présidé par Jacques Rolancy, MOF.

Trophée national des viandes d'excellence 2018. Trophée d'argent pour Nicolas Hughes d'Aups

Présenté par l’Association pour la défense de l’élevage traditionnel en Bourbonnais pour l’agneau du Bourbonnais Label rouge et IGP, la boucherie artisanale Hughes a remporté le trophée d'argent.

aix&terra. Direction la mer…

La manufacture lance le set N7 Méditerranée qui réunit ses 3 recettes de la mer : la sardinade, le délice d’anchoïade et le délice de thon. Un trio gourmand parfait pour les pique-niques et apéros d’été !

180°C. #13

« Il est trop tard pour être optimiste ». C’est le constat que fait Yann Arthus-Bertrand au fil du grand entretien qu’il a accordé dans ce nouveau numéro. Mais il pense également que la solution est « entre les mains des consommateurs »...

ABCDaire gourmand. Le nouveau site dédié aux chefs

Réalisé en partenariat avec Balicco, le nouveau site http://chefs.email-gourmand.com s’enrichit de semaine en semaine et recueille un énorme succès.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse